AU LOIN – Des nouvelles de Claire

Claire, qui participait à la messe du dimanche soir à la chapelle Notre Dame des Anges, est partie pour un séjour de coopération au Cambodge. Elle nous envoie ses premières nouvelles.

2017 NDA Cambodge Claire 1.png

Advertisements

SPIRITUALITE – Ce qui fonde les Assomptionnistes

dalzon1Le 21 novembre est le jour où les religieux assomptionnistes se souviennent du “passage” vers le Père de leur fondateur, le P. Emmanuel d’Alzon.

A cette occasion, la communauté provinciale de Paris accueille les amis de la communauté, notamment les laïcs engagés dans l’alliance avec la famille assomptionniste.

L’eucharistie de 19 h 15 sera l’occasion pour ces laïcs engagés de réaffirmer leur engagement. Une soirée amicale suivra, où chacun pourra agrémenter le buffet avec les douceurs de son choix.

Si vous désirez en savoir plus ou participer à la soirée, n’hésitez pas à contacter Patrice : patrice.girard12@wanadoo.fr

 

RENDEZ-VOUS – Le temps d’un Te Deum

te deum landscape 14 octL’ami John Featherstone, qui a déjà participé à l’une ou l’autre rencontre musicale à la chapelle, se prépare à donner le meilleur de lui même dans la prochaine représentation de son Te Deum.

Cela se passera samedi 14 octobre à 20 h 30 à l’église protestante Unie du Saint Esprit, dans le VIIIe.

Plusieurs amis de la chapelle Notre Dame des Anges ont promis de s’y retrouver pour partage ce moment de beauté et de foi. On s’y retrouve vers 20 h ?

DL

EXPOSITION – Comme un jaillissement

2017 Emmanuel HarelEmmanuel Harel est de retour à la chapelle Notre-Dame-des-Anges (et au Forum104). Son exposition, du 4 au 17 décembre 2017 a pour titre : “Fulgurances”.

Ma première exposition à la Chapelle Notre Dame des Anges et au Forum 104 en mars 2015 avait pour titre « Asies ». Je voulais témoigner de ma passion pour ce continent avec des tableaux rouges, noirs et or comportant certains matériaux symboliques de l’Asie tels que le riz, le bambou ou la feuille de lotus.
Cette deuxième exposition, programmée du 2 au 16 octobre 2017, aura les mêmes couleurs, les mêmes peintures, mais projetées de manière fulgurante sur du papier. Quelquefois elles sont le fruit du hasard, mais plus souvent elles sont le résultat d’une idée mûrement réfléchie.Elles ont, elles aussi, un rapport à l’Asie, avec ses maîtres de l’encre qui tracent leurs œuvres en quelques secondes après avoir longtemps médité. Ces œuvres n’auront pas de titres. Les visiteurs seront libres de s’en inventer.Emmanuel HAREL

 A noter : accrochage le 4/12 fin de matinée /décrochage le 18/12 après midi /vernissage le 10/12 de 12h à 17h

 

RENDEZ-VOUS – Prendre soin les uns des autres

Les RV du mardi, de 19 h à 20 h, reprennent. Avec une belle série de rencontres et partages passionnants. Venez nombreux !!

NDA 19 20 McKnight.png

A Paris, le centre d’accueil de jour Périchaux (15e arrt) aide des personnes sans abri à prendre soin d’elles-mêmes et à (re)trouver dignité et estime de soi. Un témoignage sur la vocation du service des pauvres.  Rencontre avec Andrew McKnight, directeur de l’association Depaul France, et deux Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul.

INFOS – C’est la rentrée

DSCF0126Quelques informations pour les semaines qui viennent à propos des activités se déroulant à la chapelle Notre Dame des Anges

  • Mardi 12 septembre à 18 h 30 : célébration eucharistique du Saint nom de Marie, avec les P. Maristes
  • Mercredi 13 septembre, à 8 h : célébration eucharistique de rentrée de l’aumônerie St Nicolas / A 18 h 45 : reprise du groupe biblique, autour de la lecture des textes de dimanche prochain
  • Jeudi 14 septembre à 18 h 30 : eucharistie de semaine
  • Samedi 16 septembre : De 9 h 30 à 11 h 30, rencontre des personnes assurant l’accueil à la chapelle. Le P. Marie Bernard proposera une réflexion sur le sens de l’accueil dans la perspective chrétienne. / Dans l’après midi, à Bury, mariage de Gwenaelle et Matthieu, membres de la chorale l’Ensemble vide. / Et journée de lancement à Paris du label Eglise Verte.
  • Dimanche 17 septembre : Célébration eucharistique du dimanche, à 10 h 30 et à 19 h. / Dans l’après midi, en Normandie, Frédéric et Françoise célèbrent leur 30 ans de mariage.

 

LOUANGE – A Toi Dieu !

TEPeut être vous souvenez vous de John Featherstone que nous avons déjà rencontré à plusieurs reprises à la chapelle Notre Dame des Anges ? Il vient de réaliser un magnifique Te Deum qui sera présenté en France le 14 octobre prochain. N’hésitez pas à venir découvrir ce très beau travail musical et spirituel

Le Te Deum est un hymne de louange du 4e siècle, mis en musique par John de manière trilingue. C’est un texte rempli de force et de beauté. Pour ce concert unique à Paris, la Bath Camerata nous rejoint depuis GB. Des professionnels de la scène jazz-gospel anglaise et française et 4 musiciens complètent l’équipe. Pour ceux d’entre vous de la région Parisienne qui pensent venir au concert, nous vous invitons à réserver à l’avance sur le site Billetweb.La réservation vous garantit une place puisque le nombre est limité.
Cela nous permet d’estimer les progrès des ventes et de communiquer en fonction.
L’achat d’un billet à l’avance est un acte de soutien et de solidarité qui va faciliter notre trésorerie. Vous pouvez imaginer l’investissement majeur de la part de l’association pour l’enregistrement et pour le concert de lancement… Alors, merci beaucoup !

EXPOSITION – Le temps fulgurant

photo emmanuel siteAvec la reprise des activités, la chapelle Notre Dame des Anges se réjouit aussi d’accueillir bientôt de nouvelles expositions artistiques

Prochaine en date, du 4 au 17 décembre, l’exposition Fulgurances, propose des oeuvres d’Emmanuel Hare.
Le vernissage est prévu dans l’après midi du 10 décembre.
“Ma première exposition à la Chapelle Notre Dame des Anges et au Forum 104 en mars 2015 avait pour titre « Asies ». Je voulais témoigner de ma passion pour ce continent avec des tableaux rouges, noirs et or comportant certains matériaux symboliques de l’Asie tels que le riz, le bambou ou la feuille de lotus.
Cette deuxième exposition, programmée du 2 au 16 octobre 2017, aura les mêmes couleurs, les mêmes peintures, mais projetées de manière fulgurante sur du papier. Quelquefois elles sont le fruit du hasard, mais plus souvent elles sont le résultat d’une idée mûrement réfléchie.
Elles ont, elles aussi, un rapport à l’Asie, avec ses maîtres de l’encre qui tracent leurs œuvres en quelques secondes après avoir longtemps médité. Ces œuvres n’auront pas de titres. Les visiteurs seront libres de s’en inventer.
Emmanuel HARE”